M

Faire un don

Faire un don

Faire un don

a

Une Nuit du Handicap pour « changer le regard »

1 Juil 22 | 2022, Enfance, IME du Puits de Calès

La Ville de Millau faisait partie des 28 villes françaises à organiser une Nuit du Handicap, samedi 11 mai.

Si c’est la cinquième édition de l’association homonyme, il s’agissait d’une première en Aveyron. Porté par le Centre communal d’action sociale avec la Fondation OPTEO, les Charmettes, Mill’autisme, la fédération départementale des sports adaptés et bien d’autres associations locales, le coup d’envoi a été donné à 16 h sur la place de La Capelle. L’objectif affiché par la Ville était de faire « sortir le handicap des murs, le rendre concret et créer du lien », comme le soulignait Corinne Compan, quatrième adjointe chargée de la solidarité, du handicap et de la cohésion sociale. Personnes valides et handicapées (visibles ou invisibles) se sont retrouvées autour d’animations, de la fanfare de percussions des Charmettes ou d’un pique-nique tiré du sac à 20 h pour échanger. « L’inclusion, la sensibilisation et la réflexion autour de toutes les formes de handicap sont prises en compte par la Ville pour le bien vivre-ensemble autour de la culture et du sport, soulignait Corinne Compan, accompagnée de François Goubert-Gaebele, directeur du CCAS, et Lucie Robert, conseillère famille et social du CCAS. L’objectif est aussi de favoriser leur citoyenneté. »

De leur côté les organisateurs ont pu fédérer autour de ce partenariat et donnent rendez-vous mercredi 22 juin pour Parc en fête, de 14 h à 18 h au parc de la Victoire, « la continuité logique de la Nuit du handicap ». « On est parti modestement pour pouvoir se renouveler », concluaient les élus présents. Les sourires affichés des deux côtés, malgré la chaleur, devraient les encourager en ce sens.

Article du journaldemillau.fr

Nos dernières actus

Sport & solidarité à l’IME des Cardabelles

 

Témoignages

Bertrand Mangematin

“J’ai un grand plaisir à faire la RSPF a Linard et de valoriser mon travail auprès de tout le monde : mes collègues, les membres de l’ESAT…

Merci aux moniteurs qui m’ont beaucoup aidé pour en arriver là. Merci aux employés aussi.”

Christophe Teyssedre

“C’est la première fois que j’ai un diplôme, je suis très content et très fier de moi.

Le travail me plait. J’ai découvert beaucoup de choses et je voudrais remercier tout le monde qui a rendu ça possible.

Mon grand-père était boucher, et j’aimerai faire comme lui.”

 

ESAT Seve, un accompagnement qui sème les graines d’un futur inclusif

ESAT Seve, un accompagnement qui sème les graines d’un futur inclusif

Vendredi 16 février 2024, l’ensemble de l’ESAT Seve se retrouvait pour célébrer la réussite de Nicolas Burguiere et lui dire au revoir. En réalisant son rêve de rejoindre la Maison Bras comme jardinier des essences et espèces de plantes cuisinées, Nicolas incarne la réussite d’un accompagnement porté par les choix d’un travailleur passionné qui s’est investi dans sa formation et ses expériences.