Soutenez nos projets

Soutenez nos projets

a
M

Espace
famille

Espace
professionnels

Espace
administrateurs

Appels
d’Offres

Espalion : Optéo et Terra Cinéma réalisent un documentaire à la Maison d’accueil spécialisée

18 Oct 22 | 2022, MAS La Boraldette

 

 

La MAS de Saint-Côme (au sein de la Fondation Optéo), ne manque pas de projets pour améliorer le quotidien de ses résidents, pour la plupart polyhandicapés.

Une des problématiques des personnes en situation d’handicaps, pour l’échange au quotidien, est l’absence d’expression verbale. Et pourtant ces résidents ont des sentiments, des interrogations, des angoisses, des joies à exprimer… comme tout à chacun. Ils ont légitimement le besoin de se faire comprendre et d’échanger avec le personnel soignant, leurs familles et réciproquement.

 

Depuis sa création, la MAS de Saint-Côme utilise des classeurs d’images pour un dialogue minimaliste et ludique.

Elle a aussi initié en 2018 des animations pluridisciplinaires avec l’intervention de l’ex-association Adema crée par Pascal Galopin (Cinéaste et producteur, créateur du Festival du Film d’Espalion), Frédéric Bonnet (Ancien directeur de l’école de musique d’Espalion) et Xavier Piton (Artiste Calligraphe).

Chacun proposait une séance collective sollicitant le son avec la musique et le chant, l’image par le tournage de petites vidéos et les arts plastiques (expression calligraphique, arbre totem avec des objets du quotidien, création d’une BD, qui a valu à la MAS de Saint-Côme, le premier prix national des MAS au Festival d’Angoulême de 2019 ).

Expérience unique qui a valu à Pascal Galopin de se voir proposer par Anne Garaix, directrice à cette époque de la MAS de Saint-Côme, (aujourd’hui à la tête de l’IEM « les Babissous » à Saint-Mayme), le tournage d’un film documentaire pour porter un projet d’envergure, le projet « Websokeyto ».

Ce projet « Websokeyto » est porté par la fondation Optéo (La fondation Optéo œuvre pour toutes les MAS – polyhandicapés adultes et les IEM – Polyhandicapés enfants, du Lot et de l’Aveyron) et l’Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT).

Le projet Websokeyto est basé sur une stratégie globale au service des personnes polyhandicapées et sur le développement de toutes sortes d’outils et d’interfaces pour la communication dans le milieu du handicap, comme le « Makaton » (langage des signes simplifié), le « Chessep » (Communication par l’image) et le développement de nouveaux outils numériques.

La nécessité d’interfaces adaptées

L’utilisation d’outils numériques nécessite des interfaces de commande adaptées à chaque résident (commande par les jambes, les mains, le menton, le genou, les pieds…) en fonction de son handicap. Le projet fait appel à des développeurs de l’IRIT en collaboration avec des psychologues, des ergothérapeutes. Trois établissements de l’Aveyron ont été étroitement associés à ce projet : la MAS de Saint-Côme, l’IEM « Les Babissous » de Saint-Mayme (Onet-le-Château) et la MAS de Saint-Léon (près de Millau).

Tournage d’un documentaire

Pascal Galopin, au travers de sa société Terra Cinéma, a donc été sollicité pour tourner un documentaire sur ce projet « Websokeyto » qui a nécessité plusieurs mois de tournage dans les trois établissements mais également à Toulouse dans les labos et le « fablab » de l’IRIT.

 

 

 

 

Nos dernières actus